Approuves M F  Formulaire M F  Appuyer M F
Modules 03
 
Modules 05
 
Modules 07

But

  • Fournir des fonds pour conserver, améliorer ou créer des habitats pour le poisson
  • Fournir des fonds pour améliorer la protection et la multiplication des poissons de façon à répondre aux besoins de la pêche récréative.

Principes

  • Le programme sera axé sur la conservation ou l’amélioration de l’habitat des espèces indigènes.
  • Les projets doivent viser à atteindre et à maintenir une augmentation nette de la production de poissons.
  • Le programme cherchera à maintenir ou accroître l’habitat du poisson, tout en améliorant la qualité de l’habitat, afin d’assurer la viabilité, la diversité et la distribution géographique des espèces indigènes au Nouveau-Brunswick.
  • Le programme cherchera à maintenir ou améliorer l’habitat du poisson en sensibilisant le public davantage ou en changeant les attitudes de ce dernier.
  • On basera les évaluations des projets et des réalisations subséquentes sur des renseignements précis et pertinents.
 

Principes directeurs

  • On classera les propositions en fonction de l’ordre de priorité des programmes provinciaux et on acceptera les projets sur une base individuelle, selon les fonds disponibles.
  • On utilisera les recettes principalement pour assumer les dépenses relatives aux projets de maintien, d’amélioration ou d’établissement d’habitats.
  • L’évaluation des conditions de l’habitat et de la production de poissons dans le cadre de l’évaluation et de la planification d’un projet constitue un élément essentiel du programme relatif à l’habitat, et elle est admissible à un financement.
  • On pourrait considérer les acquisitions de biens-fonds aux fins de programmes de gestion ou de conservation d’habitats de pêches vitaux. Les secteurs candidats à l’acquisition devraient viser des situations uniques ou des pêches de première importance pour la province.
  • On acceptera les projets de recherche ou d’étude qui mèneront à une amélioration de la production de poissons ou de leur protection en fonction des priorités établies.
  • Les facteurs présidant à l’établissement des priorités sont, dans l’ordre :
    1. les stocks se reproduisant naturellement;
    2. les secteurs de pêche intense;
    3. les secteurs présentant un potentiel naturel élevé pour la production de poissons.
    4. Les projets doivent viser les secteurs géographiques qui s’avéreront les plus avantageux pour la pêche sportive.
    5. L’aménagement de lieux d’accès publics pour la pêche pourrait être acceptable. On limitera la sélection des emplacements éventuels aux eaux qui soutiennent des pêches ayant une importance provinciale.
    6. Le Conseil de la faune examinera les objectifs des projets du programme de développement des pêches et il recommandera des projets et des niveaux de financement au Ministre.